mardi 10 avril 2012

Averia: 1- Seki de Patrice Cazeault

Averai  tome 1  Seki  Patrice Cazeault  Ada  375 pages

Résumé:
Sur Averia, colonie humaine conquise par les Tharisiens vingt ans auparavant, vivent deux soeurs, Seki et Myr.  L'aînée est une pacifiste convaincue, avant tout désireuse de poursuivre ses études et qui tolère relativement bien l'occupation tharisienne.  Sa soeur Myr par contre, est en colère et avec toute la force de sa rébellion adolescente, ne souhaite que la révolution violente pour chasser les Tharisiens d'Averia.  Et pourtant, alors que c'est sa soeur qui souhaite prendre les armes, Seki se retrouve bien malgré elle mêlée à un attentat contre le gouverneur tharisien et devient ainsi le symbole de la révolution imminente.

Mon avis.
Wow!  Honnêtement, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant le livre, c'est un nouvel auteur dans le paysage et je n'avais aucune idée de ce que ça allait donner.  Le résultat?  À mettre entre toutes les mains!  C'est vraiment super bon!  Mais vraiment!  Le côté science-fiction de l'histoire est juste assez présent pour être dans le genre, mais absolument rien pour rebuter qui que ce soit qui ne serait pas fan.  Les deux personnages principaux, Seki et Myr, sont magnifiquement bien décrits.  Leurs choix face à l'occupation sont aux opposés, mais au fur et à mesure que le récit avance, ils s'éclairent et leurs motivations sont loin d'être aussi simples qu'il ne peut y paraître de prime abord.  Et toutes les deux feront face, chacune à leur façon, à des défis éthiques, qui les pousseront aux limites de ce en quoi elles croient, particulièrement Seki.  On a aussi droit à une démonstration magistrale du conflit que les gens ont face à l'oppression: ne rien faire?  Privilégier la paix à tout prix?  Prendre les armes?  On explore largement la question, mais pas de façon didactique, plutôt à travers les personnages et les choix qu'ils font.  Les personnages et leur portrait psychologique sont extrêmement bien maîtrisé.  Le reste?  Les scènes d'action?  La création d'un univers?  Hum, moins, mais sans que ça soit un défaut ou une tare: c'est un premier roman, voilà tout.  Le fond est là, et il est vraiment là, c'est juste que comme le bon vin, le développement d'un style et d'un écriture demande du temps... et de la pratique!  J'avais un peu l'impression de pouvoir transporter l'univers d'Averia dans n'importe quelle ville terrienne et les Tharisien n'était pas assez différents pour que je vois une césure marquée entre eux et les humains, même pas au niveau culturel.  Ils sont différents physiquement, mais c'est tout.  On aurait tout aussi bien pu voir un conflit inter-ethnique qu'un conflit entre deux espèces distinctes.  Les scènes d'actions étaient bonnes, mais il manquait cette petite étincelle d'électricité qui fait que l'on est littéralement emporté dans le texte et que l'on oublie l'heure, le lieu et la date où on est pour être totalement plongé dans un autre univers.  Imparfait donc pour ces petits détails, mais ça ne nuisait pas vraiment à l'histoire et pas à l'intrigue non plus.  En fait, je ne suis pas inquiète pour l'avenir de cette série, parce que l'os, la psychologie des personnages est hyper-solide.  Reste à l'habiller d'un peu plus de chair musclée et le tour sera joué!

Ma note: 4.5/5

Je remercie les éditions Ada et plus particulièrement Martin pour ce service de presse. (Gros bec sur les deux joues sur ce coup-là Martin!)

8 commentaires:

  1. Wow! Merci Mariane :)

    Je suis enchanté par les points positifs que tu as trouvés à ce premier tome, et je suis tout à fait d'accord avec les failles que tu as relevées!

    Belle critique.

    J'espère que le Tome 2 saura combler les lacunes que tu as notées à la lecture du premier :)

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec ta critique, Prosp.
    Et tes espoirs ne seront pas déçus : l'auteur nous attrape dans ses filets avec le deuxième tome et encore plus solidement avec le troisième. La psychologie reste forte et l'action suit un crescendo captivant.
    J'espère qu'Averia connaîtra un beau succès car cette série le mérite.

    RépondreSupprimer
  3. @Pat, hihihi, la lecture du tome 2 s'en vient!

    Sylvie, serais-tu une bêta-lectrice pour le tome 3? Dans ce cas, je te préviens, je ne veux pas savoir les punchs!!!!

    RépondreSupprimer
  4. LOL
    Pourtant, les punchs sont vraiment ... tellement ... si ... hihihi. Tout ce que je vais te dire c'est que l'attente vaut vraiment le coup : le 3e frappe fort !! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Quoi ? Je n'ai pas vendu de punch ?!! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de voir cette critique, depuis le site Facebook d'Avéria! Très intéressant, et en ligne avec mes impressions, que je dévoilerai aussi sous peu (j'essaie de trouver le temps...). Merci pour ce billet.

    RépondreSupprimer